Comment choisir son soutien-gorge ?

Toutes les femmes le savent, choisir LE bon soutien-gorge n’est pas toujours une mince affaire avec les nombreux modèles, tailles et marques proposés sur le marché. Entre les push-up, les minimiseurs, les balconnets ou encore les bandeaux, on peut très facilement se perdre. En effet, huit femmes sur dix en France portent un soutien-gorge soit plus grand soit plus petit que la taille de leur poitrine. Pourtant, en porter un à la bonne taille est le secret non seulement pour avoir de beaux seins, mais aussi pour avoir une tenue irréprochable. Alors, suivez le guide pour choisir le vôtre.

 

Les différentes formes de soutiens-gorge

Avant tout, il existe différents types de soutiens-gorge. Les plus couramment utilisés sont le modèle :

 

Même si on arrive à trouver le bon modèle, le secret d’une belle poitrine repose toujours sur un soutien-gorge à la bonne taille.

 

photo d'armature de soutien gorge

 

Déterminer la taille de son soutien-gorge

Pour trouver le bon soutien-gorge, il n’y a pas de secret : il suffit de trouver la bonne taille en déterminant ses mensurations exactes. On le fait généralement en boutique en essayant plusieurs modèles et en demandant parfois l’aide de la vendeuse.

Pourtant, il existe une méthode très simple que l’on peut très bien faire chez soi divisée en trois étapes pour connaître sa taille.

 

Étape 1 : Mesurer le tour de dessous de poitrine (tour de dos)

 

À l’aide d’un mètre-ruban, on commence par prendre les mesures du tour du dos en faisant passer le ruban derrière le dos jusqu’à le ramener sous les seins. Pour ne pas fausser les mesures, il faudra se tenir debout et placer le mètre bien à plat juste au-dessous des seins en évitant de trop le serrer ou au contraire de trop lâcher. Ensuite, il suffit de se référer au tableau ci-dessous pour connaître sa taille de soutien-gorge.

 

Taille de dessous de poitrine

Taille de soutien-gorge

entre 63 et 67 cm

80

entre 68 et 72 cm

85

entre 73 et 77 cm

90

entre 78 et 82 cm

95

entre 83 et 87 cm

100

entre 88 et 92 cm

105

entre 93 et 97 cm

110

entre 98 et 102 cm

115

entre 103 et 107 cm

120

 

Étape 2 : Mesurer le tour de poitrine

 

Toujours à l’aide d’un mètre-ruban, on prend les mesures du tour de poitrine en faisant passer le ruban derrière le dos jusqu’à le ramener au niveau de la pointe des seins. Il doit passer sous les aisselles et sur les omoplates. Pour obtenir les mensurations exactes, il faudra toujours se tenir debout et placer le mètre bien à plat sans trop lâcher ni trop serré.

 

Étape 3 : Obtenir la taille du bonnet

 

Pour connaître sa taille exacte de soutien-gorge, la dernière étape consiste à soustraire les deux mesures (tour de sous-poitrine et tour de poitrine) afin d’obtenir la taille du bonnet.

Différence entre la taille de poitrine et la taille de sous-poitrine

Bonnet

13 cm

A

15 cm

B

17 cm

C

19 cm

D

21 cm

E

23 cm

F

25 cm

G

27 cm

H

29 cm

I

31 cm

J

33 cm

K

 

Pour un tour de sous-poitrine de 76 cm et un tour de poitrine de 93 cm par exemple :

 

La taille du soutien-gorge est donc 90 C.

 

 

Choisir son soutien-gorge en fonction de sa poitrine

 

Choisir un soutien-gorge à la bonne taille c’est bien. Choisir un soutien à la bonne taille pour mettre en valeur sa silhouette et sa poitrine qu’elle soit petite, généreuse ou forte, c’est mieux.

 

Le soutien-gorge pour petite poitrine

Le choix d’un soutien-gorge pour petite poitrine est très facile puisque celle-ci peut se permettre toutes les formes et les modèles de lingerie. Tout dépend de l’effet recherché, si l’on veut avoir une poitrine arrondie, de beaux seins avec un décolleté, etc. Pour lui donner un joli effet arrondi ou pour recentrer la poitrine, les soutiens-gorge balconnets, corbeilles ou push-up sont parfaits.

Lorsqu’on porte de petites robes d’été ou des bustiers, le bandeau ira parfaitement. Sinon, pour celles qui assument entièrement leur petite poitrine, le modèle triangle est l’idéal pour habiller les décolletés. Tout ce qu’il faut faire lorsqu’on a de petits seins est de choisir un soutien-gorge à la bonne taille tout simplement.

 

Le soutien-gorge pour poitrine généreuse

Pour celles qui ont une poitrine généreuse, il existe certains modèles qui la mettent très bien en valeur. Il y a notamment ceux qui ont des bretelles larges et ceux que l’on appelle des modèles emboîtant à armature. Dans les deux cas, il assure un excellent maintien des seins, offre un confort inégalable et surtout les enveloppe bien sans les compresser.

Le soutien-gorge pour forte poitrine

Le modèle minimiseur est plus adapté aux poitrines trop fortes pour les réduire visuellement. Il permettra d’être plus à l’aise dans ses vêtements puisque les bonnets hauts et enveloppants vont légèrement aplatir les seins pour qu’ils soient plus discrets. On peut également porter le modèle push-up mais uniquement après une grossesse ou à un certain âge, lorsque les seins perdent de leur fermeté. Avec ce modèle, ils seront sculptés et remodelés.

 

Pour ce qui est des matières, certes le satin, la dentelle ou encore la broderie sont très esthétiques, mais elles ne conviennent pas à ce type de poitrine. Mieux vaut choisir les matières plus résistantes comme le coton.

 

Choisir son soutien-gorge en fonction de ses besoins

 

Pour choisir le bon soutien-gorge, on oublie aussi souvent qu’il faut définir ses besoins en se posant les bonnes questions : quel modèle choisir lorsque c’est mon premier soutien-gorge ? Lorsque je fais régulièrement du sport ? Lorsque je viens d’avoir un bébé, etc. ? De cette manière, les seins seront parfaitement maintenus pour dessiner la silhouette et en même temps être à l’aise dans ses vêtements.

 

Pour celles qui vont choisir leur premier soutien-gorge par exemple, il est conseillé de choisir la bonne taille, mais aussi la bonne forme. Pour de petits seins, il est conseillé de porter un modèle triangle sans armature ou une brassière. Pour une poitrine plus développée, le modèle avec armature convient le mieux.

 

Pour celles qui pratiquent régulièrement du sport, il y a les soutiens-gorge de sport, sous forme de brassière. Ils sont sans armatures, généralement avec un dos nageur et de larges bretelles pour le maximum de confort.

 

Pour celles qui viennent d’avoir un bébé, il existe des soutiens-gorge d’allaitement. Ils ont généralement de larges bretelles réglables et un système d’ouverture par l’avant ou sur les bretelles faciles. Cela permet d’allaiter facilement le bébé sans faire découvrir entièrement les seins par pudeur.