Choix du soutien-gorge d’allaitement et des tailles

Une fois que bébé vient au monde, il n’y a rien de mieux que de porter un soutien-gorge d’allaitement, non seulement pour son côté esthétique, mais aussi pour son côté pratique et discret. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Comment le choisir et l’utiliser ? Suivez le guide.

 

Un soutien-gorge d’allaitement, qu’est-ce que c’est ?

Comment son nom l’indique, un soutien-gorge d’allaitement est tout simplement un sous vêtement spécial adapté à la jeune maman qui souhaite allaiter son bébé en dénudant le téton sans avoir à dénuder complètement le sein. Une fois bébé arrivé, et même bien avant tout au long de la grossesse, les seins sont souvent plus gros et plus lourds. Ils ont donc davantage besoin de soutien, d’où une lingerie adaptée.

Contrairement au modèle classique, celui qui est adapté à l’allaitement possède des bonnets amovibles pour permettre d’allaiter des nourrissons et de ne pas salir ses vêtements. En effet, on a souvent tendance à oublier les montées de lait au début de l’allaitement. Elles obligent à utiliser des coussinets d’allaitement que l’on place dans les bonnets du soutien-gorge pour éviter de salir ses vêtements.

 

 

mise en place du soutien gorge d'allaitement

Exemple de mise en place du soutien gorge d'allaitement.

 

Les avantages de ce sous vêtement spécial allaitement

Très simplement, il permet de dénuder le téton à l’aide d’un clip au moment propice sans avoir à dénuder entièrement son sein pour allaiter. Cela ne demande ni de descendre la bretelle du soutien-gorge, ni de déplacer le bonnet pour que la maman puisse garder un minimum de pudeur.

 

Quel modèle choisir ?

Il existe de nombreux modèles de soutien-gorge d’allaitement, avec des matières différentes (coton et matières synthétiques principalement), des modèles différents (vintage, fantaisie et profond décolleté en V) et bien évidemment des tailles différentes. Dans tous les cas, pour être le plus à l’aise, il est primordial de tenir compte de la forme de sa poitrine et de sa taille. Certains professionnels de santé, notamment les sages-femmes, recommandent les soutiens-gorge d'allaitement sans armatures pour éviter les compressions au risque de ralentir la production de lait.

Néanmoins, le mieux est de choisir celui dont les bonnets s'ouvrent facilement d'une seule main toujours pour un côté plus pratique. Pour ce genre de lingerie, il existe deux systèmes d’ouverture : une ouverture à l’entre-bonnet et une ouverture avec un clip ou un aimant sur la bretelle en haut du sein. Dans les deux cas, le système d’ouverture doit permettre de découvrir entièrement le mamelon pour favoriser un contact peau à peau avec bébé.

 

Quelle taille de soutien gorge d'allaitement choisir ?

Il existe de nombreuses tailles pour les soutiens-gorges d’allaitement. Pour trouver la bonne taille, le plus simple est d'en essayer plusieurs en boutique et de demander l’avis d’une vendeuse spécilisée.

À la maison, on peut également se mesurer avec un mètre-ruban de couturière en seulement trois étapes. Pour cela, il faudra commencer par mesurer son tour de sous-poitrine (ou tour de dos), en faisant passer le mètre-ruban derrière le dos jusqu’à le ramener sous les seins. Pour obtenir les justes mensurations, il faut se tenir bien droite et s’assurer que le ruban ne soit ni trop serré ni trop lâche.

Une fois les mesures obtenues (en cm), voici les tailles de soutien-gorge correspondantes :

 

Taille de dessous de poitrine

Taille de soutien-gorge

entre 63 et 67 cm

80

entre 68 et 72 cm

85

entre 73 et 77 cm

90

entre 78 et 82 cm

95

entre 83 et 87 cm

100

entre 88 et 92 cm

105

entre 93 et 97 cm

110

entre 98 et 102 cm

115

entre 103 et 107 cm

120

Deuxième étape : mesurer son tour de poitrine en faisant passer le ruban dans le dos et en le ramenant devant autour de la poitrine et au-dessus de la pointe des seins. Comme pour l’étape précédente, il faudra s’assurer que le mètre-ruban ne soit ni trop lâche ni trop serré et que l’on se tienne bien droite pour obtenir les justes mesures.

 

Troisième et dernière étape, il suffit de soustraire les deux mesures (tour de sous-poitrine et tour de poitrine) pour obtenir la taille du bonnet (qui s’exprime en lettre, de A à K).

Différence entre la taille de poitrine et la taille de sous-poitrine

Bonnet

13 cm

A

15 cm

B

17 cm

C

19 cm

D

21 cm

E

23 cm

F

25 cm

G

27 cm

H

29 cm

I

31 cm

J

33 cm

K

 

Pour un tour de sous-poitrine de 68 cm et un tour de poitrine de 81 cm par exemple, la taille du soutien-gorge est 85 A:

 

À la moindre hésitation entre deux bonnets, mieux vaut opter pour la taille la plus élevée. Sinon, on peut déjà s’acheter un soutien-gorge d’allaitement à partir du 8e mois de grossesse puisque les seins ne prendront plus de volume à ce moment-là. Cela est même préférable puisqu’il est nécessaire dès le séjour en maternité.